Les résultats des interventions à 5 mois

Actualités de l’étude
Les résultats des interventions à 5 mois

Durant ce 5ème mois d'intervention, 7 services  (2 unités de médecine interne, 3 unités de chirurgie et 2 services de soins intensifs adulte) ont été visités hebdomadairement dans les 4 hôpitaux suivants:

  1. le CHUV à Lausanne
  2. l'hôpital du Valais, site de Sion
  3. l'hôpital Riviera-Chablais, site de Montreux
  4. l'hôpital fribourgeois, site de l'hôpital cantonal de Fribourg

Bilan des interventions effectuées durant le mois de juillet 2018:

  • 704 dossiers de patients hospitalisés dans les unités du groupe intervention passés en revue
  • 162/704 (23%) patients recevaient un antibiotique ciblé par notre étude le jour de notre intervention (22% C3G, 28% pipéracilline-tazobactam, 19% carbapénèmes, 26% quinolones et 5% C4G-C5G)
  • 37/162 (22.8%) propositions d'optimisation ont été faites

Les propositions transmises:

  • 16 arrêts de traitement (antibiotiques plus nécessaires le jour de l'intervention, dont 4 traitements non indiqués)
  • 8 relais par la voie orale
  • 6 désescalades
  • 4 adaptations de dosage
  • 3 changements dans la date d'arrêt présumée (raccourcissement de la durée de traitement prévue)
  • 3 nécessités d'association avec un autre antibiotique pour élargir le spectre
  • 1 changement de spectre (non adaptés à la microbiologie)

Raccourcir nos durées de traitements reste un message essentiel à cibler pour optimiser nos prescriptions antibiotiques. Trop souvent et selon des habitudes bien ancrées dans la pratique courante, les antibiotiques sont administrés trop longtemps, de manière injustifiée. 

A l'heure actuelle, pour plusieurs infections, la non-infériorité de traitements antibiotiques plus courts a pu être démontrée par des études randomisées contrôlées. Ces études traitent d'infections rencontrées fréquemment dans la pratique médicale courante et soulignent le rôle clé d'un contrôle optimal du foyer de l'infection (drainage, résection) dans le succès thérapeutique et la possibilité de raccourcir les durées d'antibiothérapies. Nos recommandations (voir lien) se fondent sur ces nouvelles données.

Rendez-vous dans un mois pour le prochain point de situation !

Commentaires