Patient allergique à la pénicilline, que faire?

Quizz
Patient allergique à la pénicilline, que faire?

Que faire face à un patient se présentant avec une notion d'allergie à la pénicilline?

3 réponse(s) correcte(s)

Documenter l'allergie dans le dossier médical et dans les documents de sortie

vrai: Une réaction allergique à un antibiotique peut être une menace vitale et doit figurer très lisiblement dans le dossier médical.

Questionner le patient au sujet de la réaction allergique

vrai: L'allergie à la pénicilline est très souvent surestimée et un certain nombre de patients confondent des effets secondaires tels que des diarrhées, avec des réactions allergiques. D'autres peuvent se désensibiliser après plusieurs années. L'anamnèse doit dans tous les cas rechercher le type de réaction (immédiate ou retardée), la sévérité (réaction de stade I à IV) et la date de survenue (plus ou moins 10 ans).

Adresser le patient à une consultation allergologique

vrai: En cas de doute, le patient devrait être adressé à un spécialiste immuno-allergologue pour effectuer des tests cutanés et confirmer ou infirmer l'allergie. Dans l'idéal, le séjour hospitalier constitue une bonne opportunité pour réaliser des tests cutanés. Si ces derniers ne sont pas immédiatement disponibles, le patient devrait être adressé à un spécialiste en ambulatoire.

Eviter à vie toutes les bétalactames

faux: L'éviction complète des bétalactames n'est indiquée que dans certains cas de réactions sévères. La stratégie de prise en charge dépend du type de réaction, de la sévérité, du timing, des résultats des tests cutanés et de l'avis d'un spécialiste.

Comments are disabled for this post.